Pour tout savoir sur les chiffres de l'entrepreneuriat dans le Grand Lyon, le réseau Lyon Ville de l'Entrepreneuriat met en place des observatoires pour mieux comprendre les tendances du territoire.

14 800 créations d'entreprises dans le Grand Lyon en 2012

80% des créations du département du Rhône
26% des créations de Rhône-Alpes.

Le Grand Lyon se caractérise par un fort dynamisme en matière de création d'entreprises

Entre 2000 et 2012, le nombre de créations d’entreprise a triplé dans le territoire du Grand Lyon. En 2012, le Grand Lyon enregistre 200 créations de plus qu’en 2011, un taux de progression supérieur à la moyenne régionale et nationale.
Le Grand Lyon est la première agglomération française en matière de créations d’entreprises.
Le réseau Lyon Ville de l’Entrepreneuriat contribue à cette dynamique entrepreneuriale sur le territoire.

Les secteurs d'activités

Avec près de 8 500 créations, soit 57% des créations de 2012, les activités de services attirent beaucoup plus de créateurs dans le territoire du Grand Lyon qu’en Rhône-Alpes ou en France (respectivement 47% et 42%). Parmi les créations dans les services aux entreprises, les activités à forte valeur ajoutée de type scientifique et technique, sont particulièrement développées.

Les créations dans le BTP et le commerce sont relativement moins nombreuses dans le Grand Lyon qu’en Rhône-Alpes ou en France.

Santé, enseignement, arts et spectacles, construction, information et communication ont fortement progressé en un an. Le taux de progression du nombre de créations dans ces activités a été plus élevé dans le Grand Lyon qu’en en Rhône-Alpes ou en France.

Une grande majorité de créations sans salariés

En 2012, 5,5% des nouvelles entreprises ont démarré leur activité avec un ou plusieurs salariés.

Les créations d’entreprises individuelles toujours majoritaires

La création d’entreprises avec salarié(s) est plus fréquente dans :
- l’hébergement et la restauration,
- la construction,
- et les activités de commerce de gros et d’automobile


Avec la mise en place du régime simplifié de l’auto-entrepreneur en 2009, les créations des entreprises individuelles se sont très fortement développées au détriment des créations de sociétés dont la part atteignait 54% des créations en 2008 contre 32 % aujourd’hui.